Cette compétition dont la première édition s’est déroulée en 2009 en Côte d’Ivoire est une particularité africaine. Elle oppose des sélections nationales réunissant exclusivement des joueurs évoluant dans leurs championnats nationaux. Les joueurs évoluant hors de leur pays, au sein ou en dehors du continent, ne sont pas éligibles pour participer au tournoi.

De huit participants lors de la 1ère édition, on est passé directement à 16 dès la 2e au Soudan en 2011. Depuis 2014 et la 3e  édition en Afrique du Sud, ce tournoi bénéficie de la reconnaissance de la FIFA qui l’a intégré parmi les compétitions prises en compte dans l’établissement du classement FIFA.