Fondée en 1858  sur le versant sud du mont Cameroun par le missionnaire britannique Alfred Saker, Victoria est devenue Limbe.

La ville balnéaire est l’une des fiertés touristiques du Cameroun. Avec une population locale estimée à 84 223 personnes, Limbe-la-belle est réputée pour ses plages de sable noir sur lesquelles s’échouent les vagues de l’océan Atlantique.  Sa position côtière offre aux visiteurs dans un paysage merveilleux, un climat à base d’alizés avec une température de 340 et un vent pouvant atteindre 6 km/h.

Parmi ses attraits touristiques, son jardin botanique crée en 1892 et réhabilité en 1993 par le ministère des Forêts et de la faune, est arrosé par une humidité évaluée à 67 %. Le touriste y découvre une flore verdoyante et diverse. Le Limbe Wildlife Centre abrite et protège des primates, tels que des gorilles des plaines. Dans le parc national du mont Cameroun, l’on retrouve des mammifères en voie de disparition, tel que les éléphants de forêt. Les sentiers qui mènent au sommet du mont Cameroun sont régulièrement empruntés par les coureurs lors de l’ascension du char des dieux.